Edito
Le Fantôme de Truffaut

Dans le cinéma, il y a les amateurs, les passionnés et les acharnés. Frédéric Sojcher fait partie de cette dernière catégorie. Cinéaste, prof à la Sorbonne, amoureux des films et des acteurs, Sojcher l'est encore plus de la caméra. Tout petit, il rêve de s'en servir. Il est figurant sur Préparez vos Mouchoirs avec Patrick Dewaere et à 14 ans, il entame une correspondance avec François Truffaut. C'est de cet acte cinéphile fondateur qu'est née l'idée de son nouveau livre.

Surdoué revendiqué, Sojcher est l'auteur d'un premier court-métrage Fumeurs de charme (à 18 ans!) avec Serge Gainsbourg. Une carrière toute tracée s'offre donc au prodige. Son père, philosophe, universitaire et mondain, lui ouvre des portes. André Delvaux, figure tutélaire du cinéma belge, est sous le charme. Mais son premier long-métrage ne se fait pas. Trou d'air et manque d'argent le ramènent au réel. Remonter la pente et traquer les financements deviennent l'obsession de Sojcher qui, finalement, terminera trois films. On conseillera sans hésiter son superbe documentaire Cinéastes à tout prix, au titre en forme de mise en abîme et au contenu touchant et désopilant.

Sojcher n'a que 46 ans mais ce livre est déjà une autobiographie, qui emprunte la forme de son précédent ouvrage, Manifeste du Cinéaste, en y mêlant souvenirs personnels et réflexions sur le statut de créateur.

Parisien de Bruxelles, Bruxellois de Paris, le cinéaste se dévoile au fil des pages et nous emmène dans une Initiation au Cinéma, sous-titre de l'ouvrage. En cela, il est à conseiller à tous ceux qui, de près ou de loin, s'intéressent au 7ème art. Car cette initiation est, nous assure l'auteur, un acte de transmission. Et ce qu'il nous transmet, ce sont ces rencontres, ces conflits, ces coups de coeur, coups de sang et coups de bluff qui sont la source de la création cinématographique et souvent ses conséquences ingrates.

Attention, Le Fantôme de Truffaut n'est pas un pensum. D'accès aisé et surtout jubilatoire, il est à l'image de ce qu'on imagine de son auteur : pédagogue et passeur. Passeur de passion, de savoir et d'un humour réjouissant, belge ou juif, peu importe... Jamais plaintif, Sojcher évoque ses échecs avec un talent rare et une remise en question, tel un acte de contrition ou d'auto-flagellation. 

Drôle de bout en bout, parsemé d'anecdotes tordantes (ah les nuits avec Emmanuelle Devos...), de constats sensibles sur le petit monde des cinéastes, Le Fantôme de Truffaut est une ode à la transmission. Alors, lisez ce livre et faites passer !  

 

Le Fantôme de Truffaut de Frédéric Sojcher, Les Impressions Nouvelles, Bruxelles. 144 p., 15 €

Réalisateur : Frédéric Sojcher

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 22 Février 2014

AUTEUR
Daniel Rezzo
[186] articles publiés

Petite route du Nevada, inondée de soleil. Deux personnes au bord de la route. Contraste. Homme jeune, atti...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES