Edito
300: La Naissance d'un Empire

Gérardmer 2014

Ca y est. Après les trailers distillés depuis quelques mois sur le net, on a enfin de quoi se mettre sous la dent. Treize minutes : voici ce qu'on nous offre durant ce Festival de Gérardmer. Warner voit les choses en grand pour sa sortie. T-shirt à l'entrée (taille M uniquement) et poster à la sortie (taille M aussi).

Par contre, on a dû rendre les lunettes 3D. Car 300 : La Naissance d'un Empire s'offre le relief pour son retour sur les écrans 8 ans après la bombe de Zack Snyder. On le sait : trop occupé par son Man of Steel, il a laissé la place à Noam Murro derrière la caméra (et devant son PC), tout en restant co-scénariste et (évidemment) producteur.

Gerard Butler est absent du casting mais les principaux cadres du premier opus sont présents. Au premier rang, l'impressionnant Rodrigo Santoro qui renfile le costume, les piercings et les bijoux de l'abominable Xerxès.

Alors, que se passe-t-il donc au cours de ces 13 minutes ? Elles s'ouvrent par la lente traversée à cheval par Xerxès du champ de bataille où périt Léonidas et ses Spartiates. Le Perse savoure sa victoire. La Naissance d'un Empire est donc bel et bien la suite du premier 300.

La reine Gorgô, elle, rend hommage à Léonidas et nous narre la bataille de Marathon, le courage de Thémistocle (Sullivan Stapleton) et la mort du Perse Darius, père de Xerxès. Un temps, cet épisode devait constituer le coeur du nouveau 300. Il n'en occupe donc que les premières scènes. Gorgô nous raconte ensuite qu'au retour de Darius, alors mourant, son plus fidèle général, Artémise (Eva Green) manipule le jeune Xerxès pour en faire un demi-dieu. On assiste alors à la métamorphose du pâle héritier en ce redoutable combattant harnaché et belliqueux. Cut... La suite, ce sera la Bataille de l'Artémision.

Tout cela est impressionnant, avouons-le. L'image reste aussi stylisée. Les ralentis accentuent la violence des combats et le relief renforce la grandeur de Xerxès.

Rendez-vous donc en salle le 5 mars pour les minutes restantes !

Réalisateur : (Indisponible)

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 01 Février 2014

AUTEUR
Daniel Rezzo
[186] articles publiés

Petite route du Nevada, inondée de soleil. Deux personnes au bord de la route. Contraste. Homme jeune, atti...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES