Anne Bellon

Après tant d'années devant les écrans, je retrouve la vie dans les films et du cinéma partout autour de moi. Perdue dans ce perpétuel entre-deux, je navigue à l'envie et explore sans préjugés, à la recherche de pépites cinématographiques.

Films préférés : La Dolce Vita, Sur les Quais, A nos Amours, Le Tombeau des Lucioles, La Nuit Américaine, L'Aventurra.

Réalisateurs préférés : Scorsese, Fellini, Hitchcock, Truffaut, Sorrentino, Bergman

Acteurs/actrices fétiches : Humphrey Bogart, Bill Murray, Lauren Bacall, Jean-Pierre Léaud, Céline Salette

• SES DERNIERS ARTICLES •

Ceci n'est pas un disney. 

Critique de film

Un documentaire lumineux sur la vie rurale d'un hameau hors du temps. Le cinéma portugais a encore frappé ! 

Critique de film

C'est une rencontre un peu magique avec Ida Panahandeh, la très sympathique réalisatrice de Nahid. 

Dossier & ITW

Qui aurait cru qu'il faudrait regarder vers l'Iran pour voir l'un des plus passionnants personnages de femmes écrit pour le cinéma?

Critique de film

L'histoire incroyable d'un film qui a marqué l'histoire du cinéma sans jamais avoir été tourné.   

Critique de film

Mélo larmoyant dans la course aux oscars, The Danish Girl offrira-t-il à Eddie Redmayne une deuxième satuette consécutive ?

Critique de film

Bang Gang est-il vraiment le film le plus hot de la rentrée ?

Critique de film

Le Casse du Siècle, peut-être, mais en tout cas pas la Comédie de l'Année.

Critique de film

Le grand oublié du palmarès du Festival de Cannes 2015.

Critique de film

Après "NO", Pablo Larrain revient avec un conte acerbe, auréolé d'un ours d'argent au dernier festival de Berlin. Quand Des Hommes et des Dieux rencontre le Dogme95. 

Critique de film

Cinemed, l'anti-cannes?

Dossier & ITW

Faut-il vraiment détester le nouveau Maïwenn ?

Critique de film

The Bodyguard.

Critique de film

Icône controversée du journalisme, que faut-il retenir du biopic sur Oriana Fallaci ?

Critique de film

Envie de s'envoyer en l'air ? Essayez cette romance aérienne venue de l'est, portée par une gracieuse légéreté. 

Critique de film

Dans l'éthiopie des années 90, le combat de deux femmes pour l'émancipation. Le sujet captive, les actrices rayonnent mais le film déçoit. 

Critique de film

Garrone exhume de vieux contes italiens pour une fresque fantastico-gore à l'ambition démesurée. A trop vouloir beau faire, on finit par tout gâcher. 

Critique de film

Annoncé comme un "Virgin Suicides à la Turque", le premier film de Deniz Gamze Ergüven est tout aussi tragique dans sa peinture d'une féminité opprimée. Mais, moins mélancoliques que rebelles, les cinq soeurs de Mustang opposent aux carcans moraux leur irrésistible désir de liberté. 

Critique de film

"Ô Roi bienheureux, on raconte que dans un triste pays parmi les pays..."

Après TABOU, Miguel Gomes enfile le costume de Shéhérazade pour nous raconter les mille visages d'un Portugal en crise. Un film d'une extraordinaire liberté qui a secoué la Quinzaine des Réalisateurs. 

Critique de film

Après Still the Water, Naomi Kawase reviens à Cannes dans la sélection Un Certain Regard, avec un film doux-amer sur la transmission. Une pâtisserie un peu insipide à notre goût. 

Critique de film

40 ans après Pasolini, les frères Taviani revisitent le Decameron. L'éclat de la jeunesse en partage, la gaillardise en moins. 

Critique de film

Entre thriller et film social, la violence conjugale saisie par un regard d'enfant. 

Critique de film

Barraud signe un film barré, une méditation sur la création qui tend à Bertrand Bonello un miroir déformant. 

Critique de film

Après Renoir et Buñuel, c'est au tour de Benoît Jacquot de s'essayer à l'adaptation du roman corrosif d'Octave Mirbeau...

Critique de film

Premier film et coup d'essai réussi pour cette satire sociale sur l'Amérique d'Obama. 

Critique de film

Une ode spirituelle au voyage dans le décor somptueux du Sichuan. 

Critique de film

Julianne Moore décroche l'Oscar pour son rôle de femme atteinte d'Alzheimer...dans un film qui sera vite oublié. 

Critique de film

L'amour en 40 ou le roman d'Irène Nemirovski réduit à sa fibre romantique. 

Critique de film

Un film lumineux et engagé, réquisitoire contre le clichés sur les roms. Indispensable. 

Critique de film

Premier film d'un réalisateur prometteur situé dans les quartiers nord de Marseille.

Critique de film

Page : [ 1 ]