Julien Rombaux

Bercé par les films de gangsters du grand frère, et par les épopées romantiques de la sœur, mes premières idoles se nomment De Niro, Pacino, Costner, Kidman.

Je me nourris de leurs émotions et partirai ensuite à la recherche des miennes dans mon métier de comédien. Ecrire sur le septième art comme moyen de prolonger la projection, et de s’interroger sur ce qu’est le cinéma, voici les objectifs qui font de moi un égocentrique passeur.

Films préférés : Taxi driver, Apocalypse Now, , The Deer Hunter, Two Lovers, There Will Be Blood, Jules et Jim, Les Affranchis, Kids, We Own The Night, Mulholland Drive...

Réalisateurs préférés : Martin Scorsese, François Truffaut, James Gray, David Lynch, Francis-Ford Coppola, Orson Welles, Paul-Thomas Anderson, John Cassavetes, Xavier Dolan...


Acteurs/Actrices préférés : Robert de Niro, Al Pacino, Marlon Brando, Michel Piccoli, Isabelle Huppert, Kate Winslet, Jack Nicholson, Daniel Day-Lewis, Philippe Seymour Hoffman, Joaquin Phoenix...

• SES DERNIERS ARTICLES •

Révélations.

Critique de film

À mi-chemin entre polar et mélodrame, le nouveau film luxueux du réalisateur de « Bullhead ». 

Critique de film

Entretien avec Stephan Streker à l'occasion de la sortie en vidéo de "Noces", son dernier film.

Dossier & ITW

Flash McQueen en panne sèche.

Critique de film

L'amour en noir et blanc.

Critique de film

Dans la nuit de Kinshasa résonne la voix de Félicité

Critique de film

Le monde appartient aux jeunes filles

Critique de film

Le dernier Jeff Nichols, (neo-)classique. Peut être trop selon Julien Rombaux.

Critique de film

Sweet dreams are made of this !

Critique de film

Page : [ 1 ]