Podcasts
TRANSMISSION # 25

Amies et amis cinéphiles,

Parfois la vie est bien faite.

Début 2018, vos dévoués transmetteurs scellèrent le pacte de publier 12 numéros de Transmission avant le 31 décembre. Lorsque vint l’été, bacchanales nocturnes et siestes diurnes nous firent perdre le rythme de nos publications mensuelles. Fort heureusement, juste avant les orgies des fêtes de fin d’année, c’est à un véritable festin cinéphile que nous fûmes conviés, nous apportant envie et énergie pour accélérer notre rythme et vous livrer cette nouvelle émission, la douzième de l’année.

Festin cinéphile disions nous. Quinze jours après le polar mémorable de Steve McQueen, voici que quelques-uns des plus beaux films de l’année sortent dans nos salles obscures. « Nos » salles, car nous voici particulièrement fiers de résider et d’émettre depuis le pays merveilleux où Audrey Hepburn a vu le jour. Un pays où Roma, nouvelle œuvre signée Alfonso Cuarón est visible en salle. Ce n’est malheureusement pas le cas en France, alors même que nous parlons bien d'un réalisateur de cinéma dont la précision de la mise en scène, la cohérence thématique, le rythme de travail, l’approche technologique et la suite de grands films événements apparente de plus en plus à nul autre que Stanley Kubrick. Rien que ça.

Notre année 2018 s’achève donc sur ce film majeur, habité par Cléo, inoubliable femme d’ouvrage à l’aura quasi mystique. Étrange de constater qu’en janvier, un autre classique instantané a mis lui aussi au premier plan des héroïnes exerçant un travail si souvent relégué à l'arrière-plan (Sally Hawkins et Octavia Spencer dans La Forme de l’eau de Guillermo Del Toro, compatriote et camarade d’Alfonso Cuarón).

Si en 2017, les réalisatrices étaient reines (Kathryn Bigelow, Lynne Ramsay, Andrea Arnold), l'année qui s'achève est marquée par des héroïnes complexes et émancipées (Three Bilboards, Phantom Thread, Tesnota, Trois Visages, Cold War, Girl, Widows, The Post...) dont les rangs sont aujourd'hui gonflés par « la mère » interprétée par Sakura Ando dans Une affaire de famille d’Hirokazu Kore-Eda et, dans une moindre mesure, Kaja (Andrea Berntzen) dans Utoya, 22 July.

Excellente fin d’année à tous, bonne écoute, Girl Power.

L’équipe de Transmission.

 

Abonnez vous au Podcast via Itunes ou suivez nous sur SpotifyYoutube ou Podcloud

00:00 - Introduction

01:54 - Utøya, 22 juillet de Erik Poppe

15:14 - Roma d' Alfonso Cuarón

34:50 - Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda

42:47 - Conseils

Réalisateur : TransmissionLePodcast

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 21 Décembre 2018

AUTEUR
Olivier Grinnaert
[118] articles publiés

Je fus initié au cinéma dans les années 80 par le gérant d'un vidéo-club pr...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES