Podcasts
TRANSMISSION # 26

Ami(e)s cinéphiles,

Après quelques patinages, nous revoilà lancés à vive allure pour une nouvelle année pleine de surprises et de bonheurs cinéphiles (on l’espère). À vous de découvrir si ce numéro en contient, avec son programme qui affiche fièrement un nouveau Clint Eastwood (La Mule), l’opus final de la trilogie pop-culture de M. Night Shyamalan (Glass), une bizarrerie suédoise multiprimée (Border d’Ali Abbasi) et enfin l’entrée définitive dans la case des auteurs Academy-approved du réalisateur Yorgos Lanthimos (The Favorite).

Les voies des transmetteurs sont impénétrables et nous sommes persuadés, ô ami(e) cinéphile, que vous brûlez de découvrir les secrets de l’algorithme dément qui règne sur notre programmation. Certes, masochisme mis à part, qu’est-ce qui peut bien nous pousser à opter pour The Favorite, du réalisateur d’origine grecque dont nous avions copieusement détesté l’oeuvre précédente: Mise à mort du cerf sacré ?

Secrets de coulisses: si dans un premier temps, les transmetteurs décidèrent de bouder la fantaisie anachronique de l’auteur de The Lobster, ils furent rattrapés par un système de distribution qui privilégie aujourd’hui ce wannabe punk inoffensif à l’un de ses vénérables aînés: Mike Leigh. En effet, Peterloo, dernier opus du réalisateur des immenses Naked, Secrets et mensonges ou Another year a d’abord été inscrit au programme avant d’être évacué de l’affiche bruxelloise au bout d’une petite semaine! Pire, Peterloo sera privé de sortie française. Cruel métier que celui de réalisateur, où même une carrière longue de 50 ans, bardée de prix internationaux ne vous assure même pas une sortie limitée dans le pays qui a contribué à vous révéler.

Toujours est-il que vos transmetteurs en mal de costumes et de perruques se sont alors précipités au royaume des pets, des rots, de la boue et des branlettes sans conviction brossé par un réalisateur nettement plus clinquant… Plus au goût du jour ? Le 24 février prochain, à la grand-messe du cinéma hollywoodien, le concurrent direct de The Favorite sera Roma d’Alfonso Cuarón, représentant d’un cinéma humaniste fort éloigné du cynisme condescendant de Yorgos Lanthimos.

Entre les deux, les transmetteurs ont choisi leur camp. 

 

Abonnez vous au Podcast via Itunes ou suivez nous sur SpotifyYoutube ou Podcloud

00:00 - Introduction

10:43 - The favorite de Yorgos Lanthimos

17:50 - Glass de M. Night Shyamalan

28:58 - Border d'Ali Abassi

41:03 - The mule de Clint Eastwood

55:34 - Conseils

Réalisateur : la r?daction

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :

Mathieu
21 Février 2019 à 02h13

Et il me semble que il y a beaucoup plus de focales courtes dans les sc?nes ext?rieures que dans les couloirs si ma m?moire est bonne. Et le style baroque est souvent associ? a ce genre de p?riode de d?cadence de la bourgeoisie.

Mathieu
20 Février 2019 à 18h10

C'est un partie pris esth?tique. Si il avait adopt? un style classique on lui aurait reproch?. Le style baroque, les personnages qui agissent parfois comme des animaux ou des ?tres mis?rables n'emp?chent pas ici (contrairement ? ses autres films) l'interpr?tation de poss?der une v?ritable profondeur et ?motion.

Olivier
19 Février 2019 à 10h28

Le point de vue des lapins... Bonne suggestion, mais les lapins ne vont pas dans les couloirs... Donc je dirais juste que c'est le point de vue de Yorgos Lanthimos, qui n'en peut plus d'attirer l'attention sur lui-m?me. Franchement, je ne vois aucune justification narrative probante ? ces distorsions.

Mathieu
19 Février 2019 à 05h25

C'est juste que la reine a des lapins...

TransmissionLepodcast
17 Février 2019 à 22h04

Plut?t ? travers les yeux d'un homard (Lobster)

Mathieu
15 Février 2019 à 07h28

? noter que le r?cit est vu comme ? travers les yeux d'un lapin, d'o? les nombreuses focales courtes je suppose.

Mathieu
14 Février 2019 à 05h14

THE FAVORITE a beaucoup de nominations aux Oscars mais il n'a aucune chance FILM. Ca sera entre ROMA et GREEN BOOK. Cela dit, j'ai aim? THE FAVORITE. Il faut dire que j'avais peur de m'ennuyer mais j'ai admir? la r?alisation baroque, les actrices (qui ne sont pas emprisonn?es dans le style du r?alisateur) et il y a un c?t? tr?s moderne dans les th?mes abord?s (jalousie, ambition, pouvoir, rivalit?, recherche d'affection). Par contre, je n'aime pas trop les fins des Lanthimos. On dirait que ca se termine avant la fin...
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 10 Février 2019

AUTEUR
Manuel Haas
[128] articles publiés

Biberonnée au cinéma populaire, ma cinéphilie ne connaît pas de frontières et se ...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES