Top
Il était une fois Paris

Près de 900 films sont tournés chaque année à Paris. La ville, si cinégénique, si belle la nuit, si dense le jour, inspire les réalisateurs du monde entier. Paris, c’est aussi une certaine idée de la vie, débordante, métissée, sauvage et bougonne parfois, festive toujours, libre, comme ses manifestations qui battent les pavés. Paris, c’est l’ivresse, les bars, les cinémas, les théâtres, les concerts, c’est une ville qui ne dort presque pas, des quartiers fantastiques qui grouillent et s’époumonent ensemble, reliés par une veine centrale, la Seine. Paris est une ville de cinéma. Voici nos dix films préférés qui mettent Paris en scène et en font un personnage à part entière.

Les 400 coups

Le premier film de François Truffaut célèbre Paris à travers son jeune héros, Antoine Doinel, rêveur et turbulent qui d’escapade en escapade, de mensonge en mensonge, sera envoyé en maison de redressement. Doinel, l’avatar enfant de Truffaut refusera de se soumettre aux conventions. Rien ne le fera plier, lui l’épris de liberté, lui l’héritier du Grand Meaulnes et sa belle poésie. Doinel, c’est Paris !

Les Amants du Pont Neuf

Que Paris est belle dans le film de Léos Carax ! Axel vit sur le pont Neuf et va découvrir l’amour avec l’arrivée de Michèle. Ensemble, au rythme des orchestres parisiens qui fêtent les commémorations du bicentenaire de la Révolution Française, Axel et Michèle vont danser, boire, rire, vivre. Dans Les Amants du Pont Neuf, Paris est en fièvre. L’amour fou exhalé dans le Paris estival. À cent à l’heure. La vie est trop courte pour ne pas être vécue intensément.

Les Enfants du Paradis

Le film de Marcel Carné, tourné pendant l’occupation allemande, est une mise en abyme du monde du spectacle du XIXe Siècle, tout autant qu’une réflexion subtile sur la société française sous l’occupation. Garance/Arletty est une femme libre. Les Enfants du Paradis raconte son histoire d’amour impossible avec un homme marié, Baptiste, dans un Paris ré-enchanté.

La Traversée de Paris

Jean Gabin, Bourvil et Louis de Funès dans un Paris occupé. Le célèbre Marcel Martin doit traverser tout Paris, plus précisément de la rue Poliveau à la rue Lepic, chargé de quatre valises contenant un cochon découpé. Six kilomètres dans un Paris by night via le Quai Saint-Bernard, le pont Sully, la rue de Turenne, la rue Montmartre et la rue Saint-Georges. Gare de Lyon ou Jardin des Plantes, Paris est un personnage du film à part entière.

Holy Motors

On se souviendra longtemps de la limousine blanche de Monsieur Oscar, traversant Paris alors qu’il se change encore et encore, tout au long du film. Tourné en décors réels dans la capitale, Holy Motors nous convie d’abord au Père Lachaise, avant de nous entraîner dans les égouts puis de nous emporter dans les décors vides de la Samaritaine. La nuit parisienne de Léos Carax est hantée par des fantômes, si belle, si mélancolique, presque irréelle.

Cléo de 5 à 7

Le fameux film d’Agnès Varda dont l’action se déroule en temps réel, à Paris. Cléo, chanteuse, croît être atteinte d’un cancer. Il est 17h, elle doit récupérer ses examens médicaux à 19h. Pour tromper sa peur, elle va errer angoissée dans la capitale et trouver le réconfort dans les bras d’un inconnu. Le film démarre Rue de Rivoli, se transporte quartier Montparnasse, puis parc Montsouris avant de s’achever à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

A bout de souffle

Emblème de la Nouvelle Vague, A bout de souffle de Jean-Luc Godard raconte l’histoire d’un jeune voyou qui vole une voiture à Marseille pour rejoindre la capitale. Là, il rencontre une jeune américaine qui vend le journal sur les Champs-Elysées pour financer ses études à la Sorbonne. Tourné essentiellement en extérieurs, le film traverse Paris: île de la cité, Champs-Elysées, Notre-Dame, Quai Saint-Michel, Concorde, Tour Eiffel, 6e, 8e, 14e, 17e, 5e… Les arrondissements, sans transformations, sont les décors du film.

La Maman et la putain

Un homme, deux femmes, un intellectuel désœuvré, une relation à trois assumée par tous, le libertinage à la parisienne. L’action du film se déroule entièrement à Paris, on y croise les célèbres Café de Flore et Deux Magots, hall de la Gare de Lyon, rue de Paris, rue de Vaugirard et boutique rue Vavin. Après François Truffaut, Agnèes Varda et Jean-Luc Godard, le film de Jean Eustache, qui « résume et accomplit une idée de ce qu’était la nouvelle vague »*.

*Olivier Assayas.

Ratatouille

Paris n’a pas été uniquement le personnage central de films français. Le merveilleux film d’animation de Brad Bird est un exemple parmi d’autres. Le Paris de Ratatouille est un Paris symbolique, on y roule en 2CV ou en DS, la vue depuis la chambre de bonne du héros est féérique, les bords de Seine sont sublimés, rarement les pavés n’ont été aussi beaux. Le restaurant est directement inspiré de la Tour d’Argent. Paris vu par un américain, avec ce que ça comporte comme part de fantasme.

Hugo Cabret

À travers l’histoire du petit Hugo dans les années 30, Martin Scorsese lui aussi a rendu hommage à Paris. Hugo, orphelin dont l’aventure l’amènera à la découverte du cinématographe et des films de Georges Méliès. Scorsese prend le point de vue d’un enfant, s’essaie à la 3D et montre un Paris rêvé. Quasi intégralement tourné en studio, le décorateur reconstitue une gare uchronique des années 20, mélange de la Gare du Nord et de la Gare de Lyon, puis transforme l’intérieur de la Sorbonne et de la Bibliothèque Sainte-Geneviève.

Grégory Audermatte : Cléo de 5 à 7, Midnight in Paris, Les amants du Pont-neuf, La maman et la putain, Les 400 coups, Les enfants du Paradis, A nos amours, French Cancan, Les amants réguliers, L'amour l'après-midi

Cyrille Falisse : Le Dernier Tango à Paris, Les Nuits Fauves, Holy Motors, Jules et Jim, Subway, Les amants du Pont Neuf, A bout de souffle, Ratatouille, Before Sunset, Paris, je t'aime

Anne Bellon : Les Enfants du Paradis, Le Joli Mai, A bout de Souffle, Celine et Julie vont en bateau, Cléo de 5 à 7, Les amants du Pont Neuf, la Maman et la Putain, Dans Paris, La traversée de Paris, Two Days in Paris

Jérémy Martin : Quai des orfèvres, Les Enfants du Paradis, La Traversée de Paris, Un américain à Paris, Les 400 coups, A bout de souffle, Les Amants du Pont-Neuf, Hugo Cabret, Tout le monde dit I Love You, Etudes sur Paris

Daniel Rezzo : Les 400 coups, Les enfants du paradis, Paris je t'aime, Holy motors, La panthère rose, La maman et la putain, Les ripoux, Playtime, Hugo Cabret, Zazie dans le métro

Olivier Grinnaert : Le locataire, A nos amours, Ratatouille, Ariane, Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), Max et les ferrailleurs, Les 400 coups, Hugo Cabret, De battre mon coeur s'est arrêté, Le père Noël est une ordure

Manuel Haas : Antoine et Antoinette, Le farceur, Panique, Peur sur la ville, Les 400 coups, Hôtel du nord, La traversée de Paris, Cléo de 5 à 7, Boudu sauvé des eaux, Du riffifi chez les hommes 

Emmanuel Raspiengeas : Rendez Vous de Juillet, Les 400 Coups, Les Vampires, La Traversée de Paris, Boudu sauvé des eaux, On Connait la Chanson, L'Armée des Ombres, L627, C'était un rendez-vous, Le Dernier Métro

Lucien Halflants : Holy Motors, Victor, Victoria, Les 400 coups, L’Armée des Ombres, Les Yeux Sans Visage, Le Dernier Tango à Paris, A nos Amours, Ratatouille, Les Amants du Pont-Neuf, Frantic

Florian Millot : Les amants du pont-neuf, Zazie dans le métro, Amélie Poulain, Hôtel du Nord, Le dernier tango à Paris, Quai des Orfèvres, Chacun cherche son chat, Tout le monde dit I love you, On connait la chanson, A bout de souffle

Claire Demoulin : Le dernier metro, les chansons d'amour, la folle de chaillot, Paris brûle t-il?, The last flight, paris vu par, 20 ans après, Paris, je t'aime, Signe du lion, Sous les toits de Paris
 
Valse Noire : Zazie dans le métro, Ratatouille, Les 400 coups, A bout de souffle, Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Belle de jour, Paris je t'aime, Moulin Rouge, Code Inconnu, On connait la chanson
Réalisateur : (Indisponible)

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 16 Novembre 2015

AUTEUR
Cyrille Falisse
[976] articles publiés

Créateur et rédacteur en chef du site, j'ai toujours eu deux maîtresses : l'écr...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES