Top
Top 10 film de survie

C’est l’actualité qui a guidé notre top du mois de novembre. La sortie rapprochée de trois films magnifiques qui épousent les codes du genre du film de survie. A savoir Gravity d’Alfonso Cuaron, Capitaine Phillips de Paul Greengrass et All is lost de J.C. Chandor. Le film de survie est un genre cinématographique où un ou plusieurs individus tentent de survivre que ce soit dans un milieu hostile et naturel ou en échappant à un prédateur. A cheval sur plusieurs genres, il se rapproche surtout du film d’aventures nourri par son mouvement mais aussi du drame car il développe une vision de la société qui pourrait s’apparenter à une métaphore. Une partie de la rédaction du passeur a tranché en livrant son top 10. Voici ce que donne la somme des ces tops.

1. Délivrance de John Boorman (1972)
2. Gravity d’Alfonso Cuaron (2013)
3. Seul au monde de Robert Zemeckis (2000)
4. Essential Killing de Jerzy Skolimowski (2010)
5. Into the wild de Sean Penn (2007)
6. Predator de John Mc Tiernan (1987)
7. Jeremiah Johnson de Sidney Pollack (1971)
8. The Descent de Neil Marshall (2005)
9. Apocalypto de Mel Gibson (2006)
10. Gerry de Gus Van Sant (2002)


DELIVRANCE : Adapté du roman éponyme de James Dickey, Délivrance est le film de survie ultime racontant le retour à la nature d’un groupe d’amis citadins partis faire du rafting. Les pauvres vont apprendre à leurs dépens qu’un retour à la nature n’est pas aussi champêtre qu’il y paraît. Boorman construit un film saisissant au suspens inouï, figé dans l’éternité cinématographique, on a tous en mémoire la scène du cochon ou encore la musique d’Eric Weissberg et son thème en forme de duel banjo/guitare. Métaphore de la guerre du Vietnam, le film n’est pas tendre avec les rednecks provinciaux mais il demeure le monument du genre, le récit ne nous laissant aucun répit.

GRAVITY : On a déjà longuement parlé de Gravity. Vision métaphorique de la dépression d’une mère qui a perdu son enfant, la sublimissime vision de l’espace décrie avec un réalisme fou par Cuaron est une œuvre charnière dans l’histoire du cinéma. Il y aura un après Gravity. Sandra Bullock prisonnière de l’espace, luttant contre des éléments déchaînés, n’a qu’une volonté : retourner sur terre pour y renaître. Beau à mourir.

SEUL AU MONDE : Tom Hanks perdu sur une île, revisitant le mythe de Robinson Crusoé magnifié par la caméra de Zemeckis et finissant par hurler de douleur quand il perd son ballon de volley Wilson emporté par le courant. Ce ballon qu’il avait humanisé en lui dessinant un visage est la plus belle idée d’un film dramatique tire larmes mais diablement efficace.

ESSENTIAL KILLING : Vincent Gallo interprète avec la folie qu’on lui connaît un taliban capturé en Afghanistan et transféré en Europe de l’Est. Il réussit à s’échapper et entame alors une fuite à travers des forêts enneigées pour survivre. Ce retour à l’état d’animal est presque mutique sublimé par la photographie d’Adam Sikora et l’interprétation hallucinante de Gallo, écume aux lèvres.

INTO THE WILD : En se penchant sur l’histoire vraie de Christopher McCandless fuyant la société, sa famille, brûlant ses économies pour retourner vivre à l’état de nature dans les montagnes enneigées de l’Alaska. Seul dans ces forêts hostiles, il découvrira que l’homme civilisé n’est plus adapté et qu’isolé du monde, il dépérit. La musique sublime d’Eddie Vedder qui a composé la bande son offre au film une portée émotionnelle déchirante.

PREDATOR : Une équipe d’élite partie en plein cœur de l’Amérique Centrale pour une mission de sauvetage va se retrouver confrontée à un ennemi invisible et surnaturel. La mission se transforme en une chasse à l’homme meurtrière où ceux qui croyaient prendre sont traqués sans relâche. Film nietzchéen où l’homme chassant un monstre devient monstre lui-même, le deuxième film de John Mc Tiernan est culte, un film d’action qui pousse la réflexion humaniste à son paroxysme.

JEREMIAH JOHNSON : Sydney Pollack retrace l’histoire de cet homme, un ancien militaire, qui décide de tout quitter et surtout de fuir la violence des hommes et de la civilisation pour gagner les Rocheuses. Mal préparé à cette vie il va connaître des débuts difficiles avant de rencontrer un vieux chasseur de grizzlis qui va lui apprendre le métier de trappeur... mais autour le danger rôde toujours. Et alors qu’il la fuyait, il fera appel à la violence.

THE DESCENT : Apparenté au film d’horreur de survie, The Descent raconte l’histoire de 6 spéléologues piégées dans des grottes des Appalaches et pourchassées par des humanoïdes adaptés à ce milieu souterrain. Anxiogène à souhait, le film est un sommet des films d’horreur des années 2000 qui tire son influence autant de Délivrance que de Massacre à la tronçonneuse. Claustrophobes s’abstenir.

APOCALYPTO : Patte de Jaguar, le chef d’une tribu Mésoaméricaine qui capturé par des guerriers Mayas va s’enfuir pour retrouver sa femme et son fils. Il fera tout pour survivre, l’espoir de les retrouver vivants sanglé au cœur. Allégorie politique sur les sociétés en déclin, Apocalypto est animé d’une énergie démentielle, un récit d’aventures à l’ancienne d’une efficacité prodigieuse.

GERRY : Le film de survie schizophrène et métaphysique de Gus Van Sant termine ce top en beauté. Il décrit, dans une économie de verbe géniale, les changements psychologiques qui peuvent surgir chez un homme confronté à une épreuve inédite. Ici, les deux héros interprétés par Matt Damon et Casey Affleck s’enfoncent dans le désert californien. Brillant.



Ce top a été préparé par Grégory Audermatte, Cyrille Falisse, Olivier Grinaert, Manuel Haas, Lucien Halflants, Jérémy Martin et Jean-François Ratelle.

Voici leurs tops 10 respectifs:

Grégory Audermatte : 1. Apocalypto 2. Gravity 3. The Descent 4. The Way Back 5. Seul au monde 6. The Naked Prey 7. Demon Seed 8. Bug 9. Battle Royale 10. Jeremiah Johnson
Cyrille Falisse : 1. Open water 2. All is lost 3. Gravity 4. Délivrance 5. Essential Killing 6. Jeremiah Johnson 7. Seul au monde 8. Gerry 9. Into the wild 10. Alive
Olivier Grinaert : 1. Délivrance 2. Essential Killing 3. Gravity 4. Predator 5. Life Of Pi 6. Apocalypto 7. The Descent 8. Sa majesté des mouches
Manuel Haas : 1. Predator 2. Duel 3. Délivrance 4. Battle Royale 5. Massacre à la tronçonneuse 6. Rambo 7. Gravity 8. The grey 9. Southern Comfort 10. Wake in fright
Lucien Halflants : 1. Les fils de l’homme 2. Jeremiah Johnson 3. Into The Wild 4. Gerry 5. Seul Dieu le Sait 6. La guerre des mondes 7. Délivrance 8. Essential Killing 9. Seul au monde 10. Les chemins de la liberté
Jérémy Martin : 1. Délivrance 2. Le Pianiste 3. Titanic 4. Take Shelter 5. L'Evadé d'Alcatraz 6. Wall-E 7. Gerry 8. The Descent 9. Creep 10. Wolf Creek
Jean-François Ratelle : 1. Cast Away 2. Into the Wild 3. The Patriot 4. War of the Worlds 5.The Edge 6. Behind the Enemy Lines 7. Soylent Green 8. Rambo 9. I am Legend 10. Shooter

Réalisateur : (Indisponible)

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 01 Novembre 2013

AUTEUR
Cyrille Falisse
[976] articles publiés

Créateur et rédacteur en chef du site, j'ai toujours eu deux maîtresses : l'écr...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES