Top
Top 10 Frères Coen

A l'occasion de la sortie d'Inside Llewyn Davis, seizième film des frères Coen, la rédaction du passeur critique a voté et établi son top 10 Brother's Coen hors Inside Llewyn Davis que tous les passeurs n'ont malheureusement pu voir jusqu'à ce jour. 

 

1. Barton Fink (1991)
2. Fargo (1996)
3. The Big Lebowski (1998)
4. Miller’s Crossing (1990)
5. No Country for Old Men (2007)
6. A serious Man (2009)
7. Arizona Junior (1987)
8. The Barber (2001)
9. Sang pour sang (1994)
10. O’Brother (2000)

Barton Fink : Le film phare des Coen auréolé de la Palme d’Or et d’une batterie de prix est encensé par la critique à sa sortie. Encore aujourd'hui, les passeurs ne pouvaient passer à côté de lui. Immense tour de force. Mise en scène et scénario allumés portés par le duo Turturro – Goodman. Féroce critique des artistes et autres auteurs hautains qui craignent le manque d’inspiration comme la peste et voient dans l’isolement l’ultime échappatoire avant que le tout ne s’embrase dans un feu majestueux.

Fargo : Ce polar polaire loufoque et cru signe l’harmonie parfaite chez les Coen de l’humour noir et du drame. Ce pauvre type endetté, Jerry Lundegaar (William H. Macy) qui fait enlever sa femme pour toucher la rançon est un des premiers anti-héros véritablement loser de la filmographie des Coen. Les ruptures de ton sont nombreuses et le ton enjoué porté par le rôle de la femme flic contraste avec la noirceur du sujet. La mise en scène hommage aux films noirs américains a reçu à juste titre le prix cannois du même nom.

The Big Lebowski : Ah le dude ! Mythique et mystique Jeff Bridges dont la procrastination est devenue un art de vivre. Personnages atypiques, séquences de rêves surréalistes, dialogues furieux, bande son magique, Turturro en Jésus du bowling, Buscemi, Moore, Goodman encore… casting merveilleux pour film culte.

Miller’s Crossing : Hommage aux films de gangster, Miller’s Crossing se déroule en pleine période de la prohibition. Tout l’univers des Coen est contenu dans leur troisième film, répliques cinglantes, humour noir et absurdité foncière.

No Country For Old Men : Pitch formidable de chasseur et de chassé où un homme, Josh Brolin, découvre un magot. Il est alors poursuivi par un tueur à gages, l’énorme Javier Bardem en psychopathe dément, lui-même chassé par le vieux flic lassé Tommy Lee Jones. Premier film des frères Coen adapté d’une oeuvre littéraire, No Country For Old Men est  le film le plus violent de leur filmographie . Franc succès au box office US avec 4 oscars dont celui du meilleur film, No Country For Old Men marque un tournant dans la carriére des deux cinéastes. La virtuosité est le mot d'ordre !

A Serious Man : Comédie noire inscrite dans la communauté juive de leur enfance, A Serious Man raconte la chute d’un homme, professeur de physique quantique. Sommet de l’humour juif, le film est curieusement beaucoup plus sérieux que beaucoup d’autres oeuvres de leur filmographie comme si l'histoire personnelle devait être sérieuse.

Arizona Junior : Dans le deuxième film des frères on retrouve un Nicolas Cage dans le rôle d’un petit malfrat qui tombe amoureux d’une femme flic, Holly Hunter, qui est malheureusement stérile. S’ensuit le kidnapping d’un des quintuplés d’un riche industriel. Ce n’est pas le meilleur film des frères Coen mais il a le mérite d’être fun et de consacrer l’amour. Chose rare chez eux, cinéastes de l'hommage.

The Barber : Film en noir et blanc véritable réquisitoire contre la justice américaine où tout le monde est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Hommage aux films noirs des années 40, The Barber consacre encore les losers avec ce personnage, Ed Crane, monade transparente aux yeux des autres et magnifiée par Billy Bob Thornton. Le casting est d’ailleurs assez original. On retrouve certes Frances McDormand mais aussi James Gandolfini et Scarlett Johansson. Une merveille de photographie.

Sang pour sang : Le premier film des Coen pose les fondations de leur future filmographie. Un homme offre un pistolet à sa femme qui le retourne contre lui avant de s’échapper avec son amant. Déjà Grand Prix de Sundance. Quand la prémice contient le tout.

O’Brother : Pour terminer ce top 10, un génial road-movie de bagnards à la bande-son country, blue-grass, gospel et blues produite par T-Bone Burnett. Inspiré par l’Odyssée d’Homère, le film est très proche de la comédie musicale et souligne l’immense travail des Coen sur la couleur mais aussi sur l’importance de la musique dans leur filmographie. 

Ce top a été réalisé avec la collaboration de Grégory Audermatte, Cyrille Falisse, Olivier Grinaert, Manuel Haas, Lucien Halflants, Jérémy Martin, Frédéric Mercier, Jean-François Ratelle, Daniel Rezzo, Viguen Shirvanian et Jérôme Sivien.

Réalisateur : (Indisponible)

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :

movie in the kitchen
01 Décembre 2013 à 17h32

J'aime beaucoup les frères Cohen, je les trouve assez minutieux surtout dans les personnages. Mon préfére reste O'Brother. J'aime beaucoup aussi True grit et Burn after reading

yetaland fan
25 Novembre 2013 à 03h09

No Country For Old Men, un classique!
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 11 Novembre 2013

AUTEUR
Cyrille Falisse
[979] articles publiés

Créateur et rédacteur en chef du site, j'ai toujours eu deux maîtresses : l'écr...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES